BLOG BLOG BLOG - Un projet de vie : créer des chambres d'hôtes et des gites

L'aide du CDT (comité départemental du tourisme)

Première étape pour créer les hébergements : savoir

 

Connaître l'environnement, la demande, les besoins permet d'une part de mesurer les risques et, d'autre part,  de choisir, librement, comment se positionner.

 

En Vendée, le Conseil Général finance une association, le CDT qui étudie et analyse les flux touristiques, accompagne les porteurs de projet, et, sous certaine conditions les appuie dans l'obtention de financements du département.

 

Chaque département offre ses propres structures.

 

En Vendée, la démarche commence par une formation qui donne l'occasion d'exposer son projet, de rencontrer d'autres personnes dans la même situation et de confronter le rêve à l'expérience de professionnels. Ces derniers apportent leurs connaissances en matière de tourisme et, plus particulièrement, de tourisme local. Leurs compétences s'appuient non seulement sur la maîtrise des chiffres mais aussi sur la connaissance du terrain et sur l'explication des démarches à suivre pour bénéficier d'aides éventuelles.

 

 

Notre projet peut il bénéficier des aides du Conseil Général de Vendée ?

 

1ère déception ...

 

Non, les aides sont destinées aux vendéens. A peine installés en Vendée, nous ne sommes pas encore considérés comme tels. Il faut un an, ou, plus exactement, il faut que mon domicile fiscal soit établi ici. Faute d'avoir déjà mon avis d'imposition, je ne peux prétendre à rien...

 

Pour ceux qui peuvent en bénéficier, faites vite, pour bénéficier de subventions, le projet doit être déposé avant le 1er décembre 2010 : allez voir sur http://espacepro.vendee-tourisme.com

 

2ème déception ...

 

Suffit-il dès lors de décaler le projet d'un an, le temps d'être fiscalement "identifiée"  ? 

Non, le plan quinquennal d'aide change à l'issue de cette année. Je ne sais donc pas à quel sauce je serai mangée.

 

Et l'espoir, toujours car les optimistes ont souvent raison ! 

 

Je reste cependant confiante. Inquiète, mais confiante. 

 

Le département exprime vivement sont attachement aux vieilles pierres, au patrimoine culturel et historique, au développement durable, à l'éthique. Il affirme en outre favoriser le développement des projets innovants.

 

Je songe aux bâtisseurs de cathédrale et mon projet qui, pour modeste qu'il soit, me semble porter les mêmes rêves.

 

On y croit ? 

 

Créer des chambres d'hôtes, des gites, un accueil pour chevaux, une ferme éthique, relancer les noces vendéennes ? Restaurer le chateau, redorer les pierres de la fierté d'antan, réchauffer les pièces de bois et qui sait d'énergie solaire ? 

 

La réponse sur les nouvelles aides dans quelques semaines.


Écrire commentaire

Commentaires : 0