Intégrer un chiot dans une meute

Oh yeah ! Aujourd'hui première ballade avec chiens adultes, les 2 chiots et les chèvres ...

Après Hakira, Laya est acceptée par le groupe.
Après Hakira, Laya est acceptée par le groupe.

Pour Hakira, la tervueren, ça c'est très bien passé. Laya, la petite berger blanc suisse, arrive 15 jours plus tard. A son arrivée, Dark bondit menaçant. On sait qu'il ne tolère pas d'autres chiens. C'est pour cela que l'on a choisit des femelles, mais l'intégration reste un travail de patience ! 

Aujourd'hui, 10 jours après son arrivée, Laya a eu sa première ballade avec les "grands". La premier quart d'heure, elle restait en retrait pendant que nous mettions en avant les plus grands. 

 

 

Laya se détend au bout de 20 minutes
Laya se détend au bout de 20 minutes

La promenade est toujours un moment de plaisir. Pour notre Dark elle a débuté par quelques minutes de travail au pied avec Philippe, puis hop, vive le bonheur de la vie de meute.

Laya ne faisait pas la fière... Kira, qui a déjà pris ses marques avec eux, se montre toujours téméraire et sure d'elle ! 

Le vrai contact !
Le vrai contact !

Au bout de presque une heure, on a laissé le rapprochement se faire naturellement. Dark s'est approché, à flairé la petite et Laya s'est empressée de témoigner qu'elle est un bébé,  en position de soumission...

 

Alors, copains maintenant ?  :-)



 

Comment réussir que nos chiens adultes acceptent les chiots ?

Beaucerons adultes
Beaucerons adultes

Nos beaucerons sont chez eux, sur leur territoire. Gentils mais bon gardiens, ils n'apprécient pas les autres chiens... Leur taille, leur puissance et leur rapidité peuvent causer de gros dégats sur des chiots.

Alors ? 

berger blanc suisse et berger belge tervueren
Chiots de 2 mois et demi et trois mois

1- Prendre son temps

La première semaine les contacts sont visuels et olfatifs. La cage de transport nous permet d'enfermer le chiot pendant que les adultes sont le seul sujet de notre attention.

Premier jour : Un grognement profond de nos chiens accueille les chiots. Nous réagissons par un "non" ferme, qui ne prête pas à discussion. Et tout de suite après on dévie leur attention sur des calins, des jeux, une friandise. Nos anciens conservent leurs privilèges. 

Evidemment, les chiots sortent en liberté dans le jardin lorsque nos grands sont ailleurs. L'espace se prête à cloisonner facilement donc on en profite : ça reste un casse tête organisationnel mais c'est le gage d'une acceptation progressive.

2- Travailler en équipe.

A plusieurs, c'est mieux !
A plusieurs, c'est mieux !

Pour éviter les jalousies tout à fait naturelles, nos anciens sont l'objet d'une attention renforcée lors de la première ballade en commun. Le chiot se réfugie dans me jambes et me colle pendant que Philippe encourage joyeusement les grands ou bien encore les tempère d'une voix grave et posée.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    petit chat (mardi, 26 février 2013 15:08)

    Comme toujours, rien a dire si ce n'est que tu est formidable.

  • #2

    ZIEGLER CAROKE (mercredi, 31 juillet 2013 00:47)

    Bonjour, merci c'est très instructif. Pour des chiots nés au domaine est ce que la procédure est la même ? A partir de quel âge peuvent-il se cotoyer, je suppose pas avant le premier vaccin à 6 semaines ?
    Merci d'avance pour la réponse.
    Bravo très chouette site.
    Cordialement
    Carole